Zéro déchet : comment bien démarrer ?

C’est vrai qu’un mode de vie 100% zéro déchet, ça semble enthousiasmant et passionnant. Quand on décide de se lancer, on a tendance (enfin, si vous êtes comme moi), à s’y jeter la tête baissée et sans réfléchir, en se disant que, finalement, ça ne doit pas être si compliqué. 

Sauf qu’au final, vouloir tout changer du jour au lendemain est la cause de plus de 80% des échecs, et souvent, produit paradoxalement encore plus de déchets ! 

Soyons clairs, un mode de vie zéro déchet ne s’improvise pas : même si j’y tends de plus en plus depuis 3 ans, je me rends compte que je suis loin d’être encore arrivé, que les mauvaises habitudes sont tenaces, et parfois la volonté faible… Mais j’avance petit à petit et à mon rythme ! 

Bref, pour bien démarrer, il faut être progressif : voici mes 3 astuces pour bien démarrer votre transition au zéro déchet ! 

mode-de-vie-zero-dechet

Zéro déchet : on commence par ne rien jeter ! 

Ça peut sembler complètement débile à priori, mais vous n’imaginez pas le nombre de personnes que je vois balancer à la poubelle tout le contenu de leur placard pour démarrer un mode de vie zéro déchet ! 

En en termes de karma, on ne peut pas dire que démarrer en produisant une quantité astronomique de déchets soit la meilleure solution… 

Quand on se lance dans le zéro déchet, on commence par terminer tout ce qu’on a chez soi, quitte à continuer à produire ces déchets qu’on ne veut plus… 

Faites un inventaire du contenu de vos placards, et utilisez tout ! Vous allez voir que finir les placards va vous empêcher d’aller faire des courses à tort et à travers : vous allez vite réaliser le nombre de choses que vous accumuliez et que vous ne consommiez jamais, ou que vous aviez en beaucoup trop grande quantité. 

En tous cas, démarrer un mode de vie zéro déchet passe par cette phase indispensable : faire le vide et prendre conscience de ses modes de consommation. 

Commencez le zéro déchet par une pièce de votre maison ! 

Toujours dans la même idée, tout changer du jour au lendemain est voué à l’échec dans la plupart des cas. Pourquoi ? 

Parce que nos habitudes sont trop ancrées : passé l’enthousiasme du démarrage, vous allez vite revenir vers vos vieilles habitudes et commencer à culpabiliser. 

Mon conseil : commencez par une pièce de votre maison, et une fois que vous êtes vraiment 100% zéro déchet dans cette pièce, passez à la suivante. 

Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai commencé par l’hygiène et la salle de bain. C’était plus simple pour moi de démarrer par les cosmétiques que par ma cuisine, parce que mes habitudes culinaires étaient beaucoup trop ancrées. 

J’ai commencé par fabriquer un déodorant, puis un dentifrice, puis mes savons, j’ai remplacé les mouchoirs en papier par du tissu, j’ai supprimé progressivement les produits ménagers par des produits naturels, etc… 

Bref, je ne me suis pas dit que tout allait être bouleversé du jour au lendemain. J’ai déjà fait un bon bout de parcours, mais il me reste encore tellement à accomplir et à découvrir ! 

Des fois, je me dis que c’est fou qu’un mode de vie qui semblait si évident à nos aïeux nous soit devenu si fondamentalement étranger… Les industriels ont réussi en à peine un siècle à transformer radicalement nos habitudes et à nous faire croire que c’est bon pour nous… Au Point que beaucoup se défient désormais du zéro déchet ! Mais ça, c’est une autre histoire… 

À plusieurs, le zéro déchet, c’est bien plus cool ! 

Le zéro déchets, c’est vraiment beaucoup plus cool à plusieurs ! Parce que ça permet non seulement de s’entraider, mais aussi de partager plein de techniques, de trucs et d’astuces. 

Si je ne prends que les cosmétiques et la savonnerie dans mon propre cas, je n’ai jamais autant appris que sur les groupes dédiés à ces thématiques. 

Bien entendu, dans un groupe, tout ne vous tombe pas tout rôti du ciel, et vous allez devoir faire des efforts : si vous pensiez y arriver sans mouiller le maillot, vous vous mettez le doigt dans l’œil ! 

Mais un groupe de personnes avec qui échanger, y’a pas à tortiller, ça fait vraiment du bien et ça aide à avancer, et à trouver le courage, les jours où on a envie de baisser les bras, de continuer… 

Bien démarrer un mode de vie zéro déchet, s’il n’y a qu’une seule chose à retenir, c’est que ça se fait PROGRESSIVEMENT ! 

Même s’il y a urgence à changer nos comportements, les habitudes qu’on a ancrées en nous sont tenaces. Donnez-vous le temps, avec bienveillance, de les transformer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.