Challenge minimaliste jour 3 : et si la vérité se planquait dans les détails ?

Avant-hier, je suis entré dans le dur de mon challenge minimaliste avec un tout premier chantier : ma bibliothèque de livres de cuisine. Après avoir éliminé plus de 80% des livres qu’elle contenait, et la satisfaction passée, je me suis posé au milieu de mon appartement et j’ai regardé autour de moi l’ampleur du chantier encore à réaliser…

Puis, plutôt que de baisser les bras, je me suis dit « quel sera le prochain chantier ? » : la cuisine, les appareils électro-ménagers, la vaisselle, mon atelier savon qui n’a rien à faire posé dans la cuisine parce qu’il devrait être dans mon labo ?

Et puis, j’ai tenté d’avoir une vision plus périphérique du cas Lionel Clément, et j’ai réalisé un truc, juste en regardant sans me focaliser sur un point : la quantité de petits objets inutiles qui font que mon appartement est encombré…

Bien entendu, ce ne sont que des détails ! Vraiment pas grand chose, même… Un stylo qui ne marche plus par ci, un porte-clé par là, un jeton de caddie d’un autre âge où j’allais dans les grandes surfaces…

Bref, une multitude de petits objets en apparence anodins mais qui ne me servent absolument à rien !

Challenge minimaliste : faut-il gérer les gros cailloux, ou le sable ?

Ça, c’est une grande question, qui me rappelle les longues heures durant lesquelles mon coach en organisation, quand j’étais cadre en entreprise, tentait de m’inculquer la gestion du temps. 😀

Normalement, quand on gère bien son temps dans une journée, on s’occupe d’abord des gros cailloux, c’est à dire de tous les dossiers prioritaires, importants.

Puis, une fois qu’on a fait ces tâches incontournables, on s’occupe du menu fretin, c’est à dire le sable, bref, ce qui n’est ni important, ni urgent.

Or, en regardant mon appartement, je me suis dit : il y a trop de sable ici… On ne voit plus les cailloux. Et ce sable, j’ai également réalisé qu’il ne figurait même pas dans mon inventaire.

Bref, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes, dans un souci de clarté : le sable va devenir, dans les prochains jours, une priorité au même niveau que les autres chantiers.

J’ai donc profité de ce jour 3 pour revoir ma stratégie…

Le programme des prochains jours sera donc :

  • déménagement de mon atelier savon dans le lieu qui lui est dédié, à savoir mon atelier !
  • Balayage de l’ensemble du sable de l’appartement pour pouvoir y voir plus clair…

Quand je pense que je n’ai que 43 m2, je ne sais comment font ceux qui ont des appartements plus grands !

Catégories :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.