Challenge minimaliste : c’est la rentrée, pensez au grand ménage d’automne !

Le challenge minimaliste continue, et jusqu’à présent, je tiens particulièrement bien la barre… Bon, je dis pas que je suis irréprochable : la preuve, j’arrête de numéroter mes jours, parce que je me rend compte que mes actions sont plutôt discontinues…

Néanmoins, l’appartement se vide progressivement, et l’air de rien, on commence à y voir vachement plus clair.

Les placards de la cuisine se vident, même si ce n’est pas encore l’idéal, le salon ressemble moins à un champ de bataille, et la chambre ressemble de nouveau à un lieu de repos, et plus à une tanière de fauves… 😉

Reste maintenant, pour relancer la machine, à refaire un inventaire sur l’ensemble de l’appartement. Et pour cela, rien de mieux que de faire le grand ménage d’automne ! ❤

Le grand ménage d’automne : késako ?

Grand ménage d'automne

Vous connaissez certainement cette tradition du grand ménage de printemps : on sort tout de la maison, et on nettoie tout de fond en comble à l’arrivée des beaux jours. Cette tradition de nos grands-mères, malheureusement tombée en désuétude, avait une vertu : celle de se débarrasser du superflu.

En fait, à force de vivre en permanence dans le même environnement, on arrive à ne plus voir ce qui pourrait y clocher, et nos tocs d’accumulation reviennent. Il faut savoir que l’accumulation est une tendance profonde chez nous, êtres humains. Nous nous retrouvons au travers des objets qui nous entourent, et ceux-ci nous permettent, par cet effet miroir, de structurer notre rapport au monde.

Bref, quand on démarre un challenge minimaliste, ce qu’on nous demande en fait, c’est de renoncer à une partie de nous-mêmes ! Pas simple comme cheminement.

C’est la fonction du nettoyage de printemps : faire de ce grand ménage annuel un moment festif, durant lequel nous allons pouvoir jeter un autre regard sur nos possessions, et nous séparer de l’inutile plus facilement…

Mais ce qu’on sait moins, c’est que nos grands-mères avaient un deuxième grand ménage dans l’année, et celui-ci, c’est à l’automne qu’il se déroulait. Bien entendu, sa fonction est exactement la même.

Ce qui est important, c’est de faire de ce moment de ménage une occasion à la fois festive et ludique : il ne faut pas que cela devienne un sacerdoce pour votre famille !

Faites de ce moment un moment de JOIE.

Cela peut sembler paradoxal de faire rimer ménage avec joie… Généralement, on le considère plutôt comme une corvée, comme un passage obligé. Merci, d’ailleurs, aux industriels d’avoir chargé autant négativement ce moment dans nos têtes, pour que nous achetions leurs produits miracles, sensés nous faire gagner du temps.

Je suis convaincu qu’il est important de renouer en profondeur avec ces moments qui étaient, pour tous, des moments privilégiés. Nos anciens savaient vivre au rythme des saisons : retrouver ces rythmes ne fera pas de nous des arriérés, bien au contraire, et nous permettra de vivre de manière plus respectueuse de notre environnement, des autres, de l’ensemble des êtres vivants, bref, du monde en général.

Mon grand ménage d’automne est prévu samedi prochain, 24 août 2019. Bref, un peu avant l’automne, mais les circonstances l’exigent !

Et vous ? Quand allez-vous planifier votre grand ménage d’automne ?

Catégories :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.